Auto - La Maison Duprez - Duprez et Cie scs - Courtier d'assurances et de crédits - Boussu

|
Aller au contenu

L’assurance auto qui couvre la responsabilité civile (RC) est une assurance obligatoire

L'assureur en responsabilité civile (R.C.) auto indemnisera toute victime d’un accident de la route – à l’exception du conducteur responsable - même si le responsable d'un accident est un piéton ou un cycliste.

L’indemnité couvrira

   • les dommages corporels et moraux des tiers

   • ainsi que les dégâts aux biens.

L’assurance R.C. auto est donc une assurance de responsabilité par laquelle l’assureur intervient pour indemniser les tiers qui seraient victimes.

Source : SPF Economie

Il ne s’agit pas d’une assurance obligatoire, le contenu de celle-ci est donc loin d’être uniformisé.  Chaque assureur propose des garanties spécifiques assorties de ses propres conditions (par exemple : franchise ou non), critères de segmentation et grilles d’évaluation.

Si vous souscrivez une assurance omnium ou casco pour votre véhicule, votre assureur vous remboursera les dégâts matériels consécutifs à un accident que vous soyez ou non responsable de l’accident hormis le cas où vous vous trouvez dans une situation d’exclusion expressément prévues au contrat.

Ce contrat n’état pas standardisé, votre indemnisation sera fonction notamment de la grille d’évaluation retenue par votre assureur pour fixer au fil du temps, la valeur de votre véhicule.

En souscrivant l’omnium complète (ou casco), l’assureur intervient pour tous les dégâts matériels survenus à votre véhicule.

L’omnium (casco) partielle limitera l’intervention de l’assureur aux cas de bris de vitre, de vol ou de tentative de vol, d’incendie, de heurts des animaux, d’intervention des forces de la nature (tempête, inondation…).  Libre à vous de négocier avec votre assureur la couverture d’une ou plusieurs de ces garanties.

Enfin, précisons que comme pour toutes les assurances facultatives, il est important de comparer le niveau des primes et la couverture offerte (les garanties).

Source : SPF Economie

Il s’agit d’une assurance facultative qui garantit une indemnité forfaitaire ou intégrale au conducteur victime d’un accident que celui-ci soit responsable ou non de l’accident.

Sachez toutefois qu'en cas d'accident en tort ou seul en cause, le conducteur n'ayant pas souscrit cette garantie ne sera pas indemnisé. En effet, c'est dans le cadre de la garantie RC Auto que le conducteur, en droit, sera indemnisé par l'assureur adverse.

Source : SPF Economie


Si vous devez défendre vos droits et que vous avez souscrit une assurance protection juridique – dénommée parfois « défense et recours » -, l’assureur examinera la possibilité  de défendre vos intérêts dans une procédure à l’amiable.  Si celle-ci échoue ou s'avère impossible, le contrat couvrira vos frais d’avocat, d’expertise, et de procédure.  Attention, l’intervention de l’assureur est souvent plafonnée.  Ce plafond peut être négocié à la hausse mais votre prime d’assurance sera d’autant plus élevée.

Petit conseil : dès que vous êtes impliqué dans un accident, prévenez par courrier séparé, votre assureur protection juridique car si vous demandez son intervention après que la procédure judiciaire soit entamée, il risque de refuser d'intervenir dès lors qu’il n’a pas eu l’occasion de tenter un règlement à l’amiable du litige.

Source : SPF Economie

L’assurance assistance a pour finalité de garantir une prise en charge 24h/24h.  Il s’agit d’une assurance facultative dont le contenu et la durée varieront d’assureur à assureur et un même assureur peut aussi proposer plusieurs produits.  A vous de choisir en fonction de vos besoins et de la prime sollicitée.

Plusieurs types d’assurance assistance existent :

  •
des contrats plus orientés sur l’assistance au véhicule.  Ce type de contrat assurera, pour un ou plusieurs véhicules, le dépannage, le remorquage, le rapatriement du véhicule et, selon le contrat, un véhicule de remplacement… ;

  •
des contrats plus orientés sur l’assistance aux personnes.  Ce type de contrat assurera, par exemple, des frais médicaux et de rapatriement, une indemnité en cas de décès…  Attention, certaines mutuelles incluent cette assistance dans leurs services.  D’autres institutions notamment financières l’incluent dans leur paquet ;

  •
des contrats mixtes d’assurance au(x) véhicule(s) et aux personnes.

Source : SPF Economie

Retourner au contenu